maman d’une élève de 7 ans

Notre fille est élève a l’école Montessori depuis 4 ans!

Tout a commencé par hasard, nous cherchions une école pour sa première année. Etant née en septembre elle ne pouvait commencer sa scolarité que l’année d’après. Nous avons donc décidé qu’elle rentrerait dans le publique l’année suivante.

Après quelques mois, une réunion avec la directrice nous est proposée. Elle nous explique le fond de la méthode Montessori! Et là mon mari me regarde et dit: “si l école avait été comme cela à notre époque, j’aurais aimé l’école!”!!!

Les mois passent et finalement les années.

Notre fille est heureuse, pleine d’envies, de questions sur le monde, bien dans ses baskets et….

Elle adore l’école!

Le plus grand des cadeaux qu’elle puisse nous faire.

Merci à son école, à ses professeurs de continuer chaque jour cette belle histoire à nos côtés.

C.L., 28.01.2017

Métamorphose  –  vue par les grands-parents d’un élève

Notre petit-fils s’est très vite révélé d’une nature créative et curieuse. Dès son plus jeune âge, on l’a vu échafauder des réseaux interactifs de fils mettant en mouvement toutes sortes de pièces. Il s’est intéressé aux rudiments de la prestidigitation, a eu un coup de cœur pour l’accordéon qu’il pratique au sein d’une société.

Il a suivi ses classes dans un village fribourgeois où, malgré sa dyslexie, il s’est senti bien compris par un enseignant qui l’a passionné et auquel il s’est senti la liberté de poser toutes sortes de questions qui lui venaient à l’esprit en dehors des heures de classe.

Est venu le temps de la mutation vers Châtel-Saint-Denis, dans une classe à effectif réduit, puis la réintégration dans une classe normale à Semsales.

Lors de son entrée en 7e année (9e Harmos) au CO de Châtel-Saint-Denis, il est devenu le souffre-douleur de ses camarades qui n’ont pas compris sa «différence» et l’ont poussé jusqu’à la déprime sans que les enseignants ne s’en aperçoivent.

Après réflexion approfondie et au prix d’un investissement conséquent, ses parents ont pris la décision de placer leur fils dans votre établissement à la pédagogie alternative.

Très rapidement, on a vu notre gars s’ouvrir et se métamorphoser dans une intégration et un accueil où le respect, l’attention et le développement individuel font partie à part entière de la démarche culturelle de l’Ecole.

De bons rapports avec les enseignants et ses camarades lui ont enlevé cette appréhension de l’école ressentie au préalable et nous avons senti chez lui se développer ces fonctions cognitives qui amènent l’élève, entre autres, à l’autodétermination et l’autogestion.

Nous avons eu l’occasion d’être invités à visiter les locaux de ce loft dégagé et ouvert et avons eu d’excellents contacts avec les enseignants.

En 2016, au bout de trois ans d’enseignement et quelques stages successifs dans différentes entreprises, notre petit-fils a eu le bonheur de trouver une place d’apprentissage de planificateur en électricité à Fribourg. Ce qu’il espérait s’est réalisé et il est heureux de s’y sentir à l’aise et bien intégré.

Votre établissement a, par conséquent, contribué à ce qu’il trouve sa place dans la société et intègre un domaine professionnel qui lui plaise! Notre reconnaissance!

Montessori, une école à la pédagogie alternative qui a fait et qui fait encore ses preuves! Jusque’à quand le manque de reconnaissance par l’Etat pour qu’elle soit subventionnée?

M. et N. Widmer, 14.12.2016

mère d’une ancienne élève

Ma fille a terminé sa scolarité à l’école Montessori de Vevey en juin 2013, après y avoir suivi dix années d’enseignement. Elle y a non seulement acquis de solides connaissances dans les branches scolaires habituelles, mais a également eu la chance d’avoir son esprit ouvert à d’autres matières.

L’intérêt sincère des enseignants et la qualité de leur travail ont contribué à ce que Lucille devienne une étudiante studieuse et intéressée. De plus, la méthode utilisée par l’équipe pédagogique favorise la collaboration entre les élèves et les rend autonomes dans leur travail.

Mais au-delà des connaissances scolaires, nous avons trouvé, au sein de cet établissement, des professionnels qui prennent soin d’accompagner chaque enfant dans ce qu’il a d’unique.

Un immense merci à toute l’équipe pour son engagement auprès des enfants.

Marie-Jo Marendaz, 22.09.2014

Maman d’élèves de 4 & 7 ans

Mes deux enfants sont scolarisés à l’Ecole Montessori Vevey. L’aîné depuis 2013 et le cadet depuis 2015, ils y suivent le programme de la classe 6-12 ans pour le premier et celle des 3-6 ans pour le second. Cette école leur a apporté de la complicité, l’envie d’apprendre et de faire par eux-mêmes. Je constate que les enfants y sont heureux. Une complicité entre les parents s’installe vite. Les enseignants sont ouverts, francs et à l’écoute, ce qui est précieux de nos jours.

Paula, 01.02.2017

Mère d’un ancien élève

Notre fils a commencé sa scolarité au sein de l’école Montessori de Vevey en pré-scolaire puis a poursuivi en secondaire. Son intégration s’est faite très facilement et il s’est senti rapidement bien avec ses camarades. Nous avons beaucoup apprécié l’état d’esprit de l’école.

Un grand soin a été apporté afin que notre fils soit bien intégré et respectueux des autres. Nous avons également apprécié l’enseignement donné par les différents professeurs qui ont eu à coeur de tenir compte de sa personnalité et de développer son autonomie. Notre fils a pu acquérir de très bonnes connaissances dans les branches scientifiques, littéraires et artistiques, le dessin notamment dans son cas. Nous sommes très reconnaissants à tous les professeurs.

Delphine Jantzen, 20.10.2016

papa d’un élève de 3.5 ans

Notre fils a rejoint l’école à l’aube de ses 3 ans. Nous sentions qu’il tournait en rond à la maison, et qu’il avait besoin d’un environnement stimulant pour satisfaire sa curiosité grandissante et apprendre auprès d’autres enfants.

Après une année, le bilan est très positif. Notre enfant va à l’école avec plaisir et sa curiosité est satisfaite. Il commence à déchiffrer ses premiers mots, et faire de petites additions. Il n’est pas rare de le retrouver dans sa chambre, à s’essayer à la lecture. Mais au-delà des apprentissages académiques, c’est au niveau comportemental que son développement nous réjouit. L’environnement de l’école lui a apporté beaucoup d’autonomie et de capacité de concentration. Il s’est ouvert aux autres enfants, et a appris à collaborer et respecter ses camarades. Il développe aussi son individualité dans un cadre bienveillant et structuré, mais qui ne cherche aucunement à standardiser l’enfant! Ceci me semble être primordial, d’abord pour son bien-être, mais aussi pour son avenir professionnel, dans un monde en mutation où apprendre continuellement devient essentiel.

En le regardant grandir, nous sommes heureux de notre choix et sommes très reconnaissant envers le staff de l’école qui s’implique avec beaucoup de savoir faire et de passion, et qui travaille dans l’intérêt de l’enfant, et dans le respect de sa personnalité.

Nicolas Denervaud, 25.01.2017